Moxibustion

images-2

Au cours d’une séance vous pouvez aussi bénéficier des moxas. Le terme moxa vient du japonais moguza. Il fait référence à l’élément Feu dans la Théorie des 5 éléments. Ce feu continu s’obtient en brulant de l’armoise séchée et haché en poudre en vrac ou sous forme de cigare. On utilise le moxibustion à savoir la chaleur sur une zone spécifique du corps pour rééquilibrer un dyssfonctionnement énergétique. Si cette technique est encore peu connue chez nous, le principe de soin par la chaleur n’a pourtant rien de nouveau. Nous connaissons tous les bouillottes, les cataplasmes, les infra-rouges… Mais, plutôt que d’appliquer la chaleur sur une zone large du corps, la moxibustion la concentre sur un point d’acupuncture précis, correspondant à une fonction ou organe du corps. Les moxas ont des propriétés chauffantes et asséchantes. Il se pratique souvent en même temps que l’acupuncture mais aussi seuls. C’est le cas notamment quand un patient est très affaibli. Les réactions physiologiques à la chaleur des moxas entrainent en outre une augmentation de l’immunité générale de l’organisme.